Toutes les meilleures ventes
  • Banner

  • Prix réduit
Khouff - Chaussons en cuir
  • Khouff - Chaussons en cuir

Khouff - Chaussons en cuir

Plantes Médicinales 457

Vous pourrez enfiller vos khoufayn soit au quotidien avec vos chaussures pour vous protéger du froid ou encore, pour marcher et prier dans la mosquée et à la maison .

Khouff noir de la marque El assala 

Taille
12,90 €
12,26 € Économisez 5%
5 1
Boutique Salam,
5/ 5
TTC
Quantité
Derniers articles en stock

  Garanties sécurité

Site entièrement sécurisé avec le protocole HTTPS. Carte bancaire Visa - Master Card - Paypal.

  Politique de livraison

Les colis sont expédiés sous 48h. Colissimo et GLS

  Politique retours

Pour les retours l'article sera échangé ou remboursé.

Description

Vous êtes toujours de plus en plus nombreux à acheter le khouff en période hivernal. Pour employer le duel, nous dirons plutôt « khoufayn ». Le port de ces chaussons en cuir remonte une pratique prophétique. En effet, lorsque l’hiver touché l’Arabie et que les nuits se faisait plus froide dans le désert, le Prophète (paix et bénédiction sur Lui) revêtait le khouff conçue à partir du cuir d’une peau d’animal. Car il existe un bienfait dans le port des chaussons et chaussettes en cuir. Nous tenons aussi à vous éclairer sur un hadith qui mentionne les bienfaits de revivifier une Sounnah :

D'après Wathila Ibn Al Asqa' (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui instaure une bonne tradition  aura sa récompense et la récompense de ceux qui ont œuvré avec durant sa vie et après sa mort jusqu'à ce qu'elle soit délaissée. Celui qui instaure une mauvaise tradition a son péché jusqu'à ce qu'elle soit délaissée. Et celui qui meurt alors qu'il montait la garde, la récompense d'avoir monté la garde lui parvient jusqu'au jour du jugement où il sera ressuscité ».

                                           (Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°65)

Le khouff et le fait de passer la main dessus

En chaussant le khouff, vous allez certainement suivre d’autres pratiques issues de la Sounnah. Ce que l’on nomme khifaf en langue arabe désigne ce qui est porté sur le pied en cuir ou autre matière similaire. Concernant, les chaussons en cuir et même les chaussettes qui atteignent la partie supérieure des chevilles, le fait de passer la main humidifiée dessus est Sounnah. Lire la preuve ci-dessous : Al-Moughirra ibn chou’bah (qu’Allah l’agrée) a dit qu'il était avec le prophète (Paix et bénédiction sur Lui). Ce dernier faisait ses ablutions. Alors Al-Moughirra voulut lui enlever ses khouffains mais le prophète (Paix et bénédiction sur Lui) lui dit de les laisser en disant : "Car je les ai mis dans mes pieds alors qu'ils (ses pieds) étaient propres" et il lui fit passer les mains sur les khouffains. D’ailleurs, plus de quarante ahadiths rapportent les bienfaits de cette Sounnah.

Les conditions qui sont au nombre de 4 :

La Sounnah du Prophète (Paix et bénédiction sur Lui) consistent à essuyer sur les khoufayn lorsqu’on les porte et laver les pieds jusqu’au cheville lorsqu’ils sont découverts. •

1ère condition : revêtir le khouff en état de pureté

Preuve : Mais le prophète (Paix et bénédiction sur Lui) lui dit de les laisser en disant : "Car je les ai mis dans mes pieds alors qu'ils (ses pieds) étaient propres". Et il lui fit passer les mains sur les khouffains. •

2e condition : les khouffayn ne doivent pas être souillés

Preuve : "Un jour que le prophète (Paix et bénédiction sur Lui) dirigeait la prière, il enleva ses na’layn durant la prière. Alors il expliqua la raison aux compagnons en disant que Djibril (Paix sur Lui) l'a informé de leur souillure." Passer les mains dessus n’ôte pas l'impureté mais l'étale •

3e condition : l’interdiction lorsque l’on est en état d’impureté majeure

Preuve : Safwan Ibnou ‘Asal a dit que : "Le Prophète (paix et bénédiction sur Lui) leur recommandait de ne pas enlever leurs pantoufles lorsqu'ils étaient en voyage ; et ce, durant 3 jours et 3 nuits. Sauf en cas de grande souillure ; mais ils n’avaient pas à les enlever en cas de selles, d'urine ou de sommeil."

4e condition : Respecter le temps légiféré

Celui-ci correspond à un jour et une nuit pour le résident et trois jours et trois nuits pour le voyageur.

Autres précisions sur le khouff et l’essuyage

En tant que revendeur de khouff, nous apportons quelques précisions au cœur de notre fiche produit. Nous ne sommes pas savants et essayons de vous donner les meilleures recommandations au cœur de votre parcours d’achat. Il existe des règles précises concernant le fait d’enlever les khouffayn. Si cela n’annule pas les ablutions, il contraint à relaver son pied avant de les renfiler. Nous insistons donc à ce que vous lisiez les règles de jurisprudence qui s’y rapporte pour ne pas vous tromper. Ce qu’il faut retenir : Lorsque l'on fait les ablutions (wudu), il faut entre autres se laver les deux pieds jusqu'aux chevilles. Mais il est aussi permis de remplacer le lavage (ghasl) des pieds par le passage (mash) des mains humidifiées sur la partie supérieure (et non sur le dessous) des chaussettes que l'on porte (khouff en arabe). Il y a cependant quelques règles à respecter pour pouvoir avoir recours à cette permission : Il faut enfilé ses chaussettes en état de pureté rituelle.

Détails du produit
Plantes Médicinales 457
0
1 Produits
1 autre produit dans la même catégorie :

Référence: home1462

Babouche Homme - Beige

(0)

Très appréciée pour sa légèreté et sa grande souplesse, cette babouche est très agréable à porter. Chaussure traditionnel Marocain ( belghat ), facile à quitter et à remettre 

Prix 14,16 € Prix de base 14,90 €
Détails
Derniers articles en stock
Commentaires (0)

Suivez-nous sur Facebook